Comment entretenir les Cuirs Lisses ou Grainés (veau, chevreau, agneau)

Le Cuir Lisse est un produit naturel qui a besoin d‘être régulièrement nettoyé, poli et imperméabilisé, afin de préserver sa souplesse.

1) Nettoyer

Remarque préalable : Le cirage ne nettoie pas. Il sert à entretenir, patiner, faire briller ou glacer la chaussure.
Nettoyer avec une brosse douce pour enlever les résidus de poussière.
Si vos souliers sont sales, brossez-les et, si besoin, nettoyez-les avec une éponge humide et du savon.
De façon périodique, par exemple
tous les 15 jours, appliquez le Soin Complet Rénovateur A. Mulard, qui permettra de retirer les couches successives de cirage, donc de déboucher les pores du cuir, pour le nourrir en profondeur.
Laisser ensuite sécher à température ambiante, de préférence pendant toute une nuit.

2) Protéger et/ou Nourrir

Vaporiser la Protection Imperméabilisante A. Mulard toutes les 8 à 10 utilisations, car les agents imperméabilisants perdent de leur efficacité avec le temps.

Pour prévenir vos cuirs du dessèchement ou de toute agression extérieure, il est indispensable de les nourrir.
Pour nourrir vos chaussures en profondeur, vous pourrez vaporiser la Mousse onctueuse Nourrissante A. Mulard.
Sur les cuirs naturels, non teintés, préférez le Soin Complet Moussant Spécial Cuirs Naturels A. Mulard.

Il faudra, par ailleurs, entretenir chaque semaine vos chaussures en cuir en les cirant.

On distinguera au préalable la crème cirage, Crème Soin Rénovatrice de Couleur A. Mulard, destinée à protéger, reteinter et nourrir le cuir, de la pâte cirage, Cirage Traditionnel A. Mulard, indispensable pour faire briller.
En effet, les crèmes, plus riches en solvant naturel, nettoient mieux et en profondeur tandis que les pâtes, plus riches en cires, permettent de renforcer la brillance ou d'effectuer des finitions telles que le glaçage ou les patines.

L'entretien comprend donc une alternance d'applications de crème et de pâte : une crème tous les trois cirages par exemple.
Appliquer en petite quantité le cirage, choisi selon le coloris de vos chaussures, à l’aide de l’éponge applicateur placée sur le tube de Crème Soin Rénovatrice de Couleur A.Mulard, de la Chamoisine A. Mulard, Brosse Palot (chiffon doux), ou de la Brosse Palot ronde A. Mulard.
Laisser sécher plusieurs heures pour une meilleure pénétration du soin et une absorption complète.
Retirer ensuite l'excédent de cirage à l’aide d’un chiffon doux ou d’une brosse douce.

3) Raviver

Après les 3 précédentes étapes, la dernière consiste à patiner et lustrer, à l’aide d’une Brosse à reluire et d’une Chamoisine A. Mulard, amenant ainsi une brillance éclatante.
Occasionnellement, vous pourrez également appliquer une éponge auto-lustrante, ou utiliser une
lingette spéciale cuirs pour faire briller vos chaussures instantanément.
Mais attention, ces deux produits ne peuvent en aucun se substituer aux produits d’entretien détaillés ci-dessous. Une pellicule se déposerait alors sur vos chaussures, ne laissant ainsi plus le cuir respire.
Autre opération complémentaire possible :
le glaçage.
Cette technique à pour but de donner un effet « miroir » à une partie de la chaussure. En général, on ne glace que le bout dur
à l'avant de sa chaussure. Cette opération doit être réalisée avec modération afin de ne pas vernir le cuir.

Pour obtenir un beau glaçage :
1. Préparer votre pot de Cirage Traditionnel A. Mulard et de l’eau, le glaçage s’obtenant par un mélange des deux.
2. Prendre une
Chamoisine A. Mulard, que l'on enroule autour de deux doigts.
3. Prendre un  peu de
Cirage Traditionnel A. Mulard de la couleur du cuir avec le bout des doigts.
4. Déposer une petite goutte d'eau directement sur le cuir, surtout pas plus.

Attention : Trop d'eau mouillerait le cuir et rendrait le glaçage impossible. Dans ce cas, n'hésitez pas à replacer vos doigts sur une partie sèche du tissu de coton.
5. Dessiner sur le cuir de petits cercles, sans appuyer mais en caressant. Le frottement de la chamoisine sur la chaussure va chauffer la cire et la faire briller.
Attention : Les plis et les coutures ne se glacent pas, car le vernis ne tient pas dessus.
Le glaçage s’obtient petit à petit. Il faut donc répéter les opérations 3 et 4 autant de fois que nécessaire jusqu’à obtenir le résultat escompté. Effet miroir garanti !

Petit « truc »
supplémentaire : Alterner souvent de la chaussure droite à la gauche afin de laisser sécher les couches de cirages.
Laboratoires Industriels Gybem
Z.I. des Chanoux 15-17 Rocade Niecephore Niepce 93330 Neuilly-sur-Marne, France
Tel : 00 33(1) 43 00 62 44 Fax : 00 33(1) 43 00 21 30 Email : gybem@gybem.com